Le message d’erreur du titre n’est peut-être pas exactement le bon, mais je ne peux plus reproduire cette erreur, après avoir justement résolu mon problème…

Mon disque d’installation (Wheezy 7.6.0 amd64) ne permettant que de formater une partition en fat32 à l’installation, je l’ai manuellement reformatée ensuite en NTFS en utilisant la commande suivante :

sudo mkfs.ntfs -t /dev/<id_de_la_partition>
Si jamais vous ne disposez pas de mkfs.ntfs, il se trouve dans le paquet ntfs-3g.
Le souci, je ne sais pas si c’est un bug et j’ai la flemme de chercher pour faire un bugreport, c’est que l’UUID de cette partition a changé suite à cela, et le fichier /etc/fstab n’en a malheureusement pas été informé. Donc gros plantage au démarrage suivant…

N’oubliez donc pas de vérifier l’UUID courante de cette partition grâce à la commande suivante :

ls -l /dev/disk/by-uuid

puis vérifiez si elle correspond à celle présente dans /etc/fstab . Si ce n’est pas le cas, éditez ce fichier pour mettre la valeur courante et voilà !

Attention, ne vous inquiétez pas si le système de fichier indique ‘fuseblk’ au lieu de ‘ntfs’. En effet, ntfs-3g est un pilote FUSE (Filesystem in USErspace).

Sources :

http://blog.onetechnical.com/2009/06/09/format-an-ntfs-drive-in-ubuntu/  (pour la commande pour formater un disque en NTFS)

http://forum.osmc.tv/showthread.php?tid=3270&pid=27025#pid27025 (pour la raison de l’étiquette ‘fuseblk’ utilisée à la place de ‘ntfs’)

https://element14.wordpress.com/2008/01/07/how-to-find-your-uuid%E2%80%99s-for-devices-in-ubuntu-and-other-debian-based-distros/ (pour la commande pour vérifier l’UUID d’une partition)

Advertisements