Depuis une mise à jour récente (dans le courant de mars 2012), j’ai rencontré comme une limite du nombre de fenêtres ouvertes dans mon environnement KDE (et justement pas sous Gnome). Et pour cause : le problème venait d’akonadi, service de gestion d’informations personnelles, spécifique à KDE. Pour une raison inconnue, un nombre trop grand d’agent étaient lancés au démarrage. Ça saturait le D-Bus (service de communication inter-processus) et le serveur X refusait d’ouvrir la moindre nouvelle fenêtre. D’où le message d’erreur du titre qui peut apparaître en essayant de lancer des applications graphiques dans un terminal.

En l’absence de possibilité de configurer ça dans System Settings ou via une interface graphique adéquate (et ce malgré mes tentatives avec l’outil presque caché “akonadi configuration”, dispo dans le lanceur d’applications, cf. blogs.kde.org/node/4457 ), il semble obligatoire de modifier à la main le fichier de configuration suivant :

$HOME/.config/akonadi/akonadiserverrc

Et à la section [QMYSQL], mettre StartServer=false . Et voilà ! Au prochain redémarrage, on peut enfin utiliser à nouveau toutes ses application préférées.

J’espère juste que ce service ne me fera pas défaut un jour…

PS : Il existait aussi la version brute de tuer tous les agents d’akonadi à chaque fois ( killall akonadi_contacts_resources ), mais bon…

Advertisements